Les enjeux du traitement de l’air dans un musée

Les systèmes de climatisation dans les bâtiments anciens ne sont pas toujours capables de maintenir les conditions atmosphériques requises pour la conservation de certains matériaux.

Quel genre?

  • Livres anciens, animaux secs et parties animales, plantes séchées, matières textiles, papier, peinture sur toile et parchemins, photographies, films, objets en bois.
  • Matériaux précieux susceptible de corroder : outils et machines historiques.

Des déshumidificateurs doivent être installés pour compenser les entrées d’air des systèmes de ventilation mécanique.


Les avantages sont les suivants:

  • Il permet le contrôle de l'humidité relative indépendamment des conditions climatiques extérieures.
  • L'amélioration peut se faire sans avoir à modifier l'installation actuelle.
  • Il est seulement nécessaire de traiter l'apport d'air extérieur (entre 5% et 10% du volume total). L'unité de déshumidification sera donc plus petite et moins chère.
  • Un humidificateur de base met en marche et désactive le déshumidificateur. L'énergie est économisée, car elle n'est pas consommée lorsque les conditions atmosphériques extérieures ne nécessitent pas de séchage.

Avantages :

  • Élimination des moisissures, qui peuvent apparaître et causer des dommages à certaines matières organiques comme les livres, et la faune et la flore séchées.
  • Prévention de la réapparition des sels sur la surface des animaux séchés (en réduisant les effets de leur désinfection), ainsi que sur la surface de vieux morceaux de métal, pour arrêter la maladie de bronze par exemple.
  • Si l'air du visiteur est traité, le contrôle de l'humidité augmente le niveau de confort des visites.
  • Prévention des odeurs désagréables des moisissures.
  • Une faible humidité relative réduit la présence d'insectes et évite les dommages causés par la condensation dans les bâtiments.

Storage conditions:


Dans un musée, l’installation d’un système de traitement de l’air efficient est nécessaire pour préserver les livres anciens de l’humidité et assurer le confort des visiteurs. Un espace où le confinement et l’éclairage sont des facteurs qui aggravent l’hygrométrie de l’air… 

Véritable ennemie du papier, l’humidité est la principale menace qui plane sur les livres. De ce fait, le renouvellement des flux d’air ainsi qu’un contrôle précis de la température intérieure sont des paramètres à surveiller pour la conservation des œuvres anciennes dans des conditions optimales. 

Qu’il s’agisse de livres rares, réalisés avec des reliures en peaux d’animaux, de photographies, de textiles, de films, de documents historiques (parchemins), de peintures sur toile, mais aussi d’objets et outils anciens : toutes ces œuvres d’art sont extrêmement fragiles et exigent un soin minutieux. 

Seul bémol : les systèmes de climatisation au sein de ces structures présentent des limites et ne permettent pas de garantir leur conservation dans de bonnes conditions atmosphériques. 

New’R propose des systèmes de traitement de l’air spécifiques aux problématiques rencontrées dans les musées. Ces dispositifs sont conçus pour éliminer l’humidité tout en compensant les entrées d’air des systèmes de ventilation mécanique. 

Nos solutions de déshumidification réduisent le taux d’humidité de l’air ambiant en l’asséchant, afin de mieux réguler la température intérieure (qui doit être maintenue autour de 18°C). L’installation d’un tel système crée des conditions thermiques adaptées quelles que soient les conditions atmosphériques extérieures. 

 

Les principaux désagréments liés à l’humidité dans un musée 

Dans un musée, si le traitement de l’air est inadapté, l’humidité détériore les livres rapidement : Tâches de moisissures sur le papier, dégradation des reliures, l’encre devient illisible… 
L’humidité attire également les insectes : une autre menace qui plane au-dessus des livres, en particulier ceux dont la reliure est faite en peaux d’animaux. 
L’action conjuguée de l’humidité, de la poussière, de la chaleur et de l’obscurité favorise leur prolifération.  

 

Les avantages d’un système de traitement de l’air dans un musée :

  • Prévention des moisissures ; 
  • Amélioration des conditions de conservation des œuvres anciennes ; 
  • Prévention du risque de corrosion ; 
  • Amélioration de la protection contre les insectes ;
  • Optimisation des conditions de confort pour les visiteurs et de la qualité de l’air (odeurs désagréables éliminées) ;  
  • Facilité d’installation ; 

Nos systèmes de traitement de l’air (musée) intègrent le système de ventilation/climatisation déjà en place afin d’assurer un renouvellement du flux d’air. 

Les déshumidificateurs d’air FISAIR sont dotés d’une roue déshydratante en gel de silice destinée à retenir l’humidité présente dans l’air. En traversant la roue, ce flux d’air humide est transformé en air sec avant d’être éliminé vers l’extérieur. 

Le flux d’air destiné à sécher la roue est appelé air de régénération : cet air traverse la roue dans la direction inverse de l’air à traiter et quitte la roue sous forme d’air humide. Grâce à leur technologie de pointe, les déshumidificateurs d’air sont capables d’éliminer l’humidité de l’air même à très basse température. 

FINANCEMENT LONGUE DURÉE, LOCATION LONGUE DURÉE OU LOCATION AVEC OPTION D’ACHAT, NEW’R PROPOSE PLUSIEURS SOLUTIONS POUR FINANCER VOTRE PROJET. 

VOUS SOUHAITEZ TESTER NOS ÉQUIPEMENTS SUR SITE AVANT D’INVESTIR ? NEW’R VOUS OFFRE LA POSSIBILITÉ DE TESTER L’EFFICACITÉ DE NOS SOLUTIONS DE TRAITEMENT DE L’AIR AVANT DE PRENDRE UNE DÉCISION.