EOLIEN

L'industrie de l'énergie éolienne est confrontée à une série de défis dans lesquels les conditions climatiques et les facteurs environnementaux ont un impact direct sur la qualité et la performance des éoliennes.

On peut citer en particulier les environnements et les conditions d'humidité excessive, en plus des niveaux de résistance des matériaux utilisés.

Les défis résultant de l'excès d'humidité dans l'industrie éolienne ont un impact à chaque étape de la chaîne de valeur:

Qualité aux étapes de fabrication, d'entreposage et de transport puis à l'installation.

Les plus importants défis rencontrés à différents stades de la chaîne de valeur sont les suivants:

Fabrication

Les résines utilisées dans la fabrication des lames d'éoliennes sont hygroscopiques: cela signifie que le niveau d'humidité ambiante lors de la transformation d'un produit liquide en produit solide est fortement corrélé à la qualité et au temps de fabrication des lames. Il est donc nécessaire de contrôler les niveaux d'humidité afin de garantir une qualité optimale du produit.

Entreposage et transport

Lorsque le processus de fabrication des tours se finalise, ils sont stockés dans des zones exposées à des conditions environnementales défavorables où ils peuvent être conservés pendant de longues périodes de temps jusqu'à ce qu'ils soient transportés à leur point d’assemblage. Ces grandes structures métalliques sont soumises à des processus de corrosion dès le premier jour qui doivent être contrôlées pour assurer des normes de qualité.

Installation et assemblage

Pendant l'installation et l'assemblage, sur terre et sur mer, les structures métalliques continuent d'être soumises à un excès d'humidité et à la corrosion associée pendant le stockage ou le transport, à l'intérieur de la tour et de la nacelle.

Maintenance

Les problèmes les plus importants liés à l'humidité excessive pour le bon fonctionnement des éoliennes pendant leur durée de vie sont les suivants:

  • Accélération des processus de corrosion des composants à l'intérieur de la nacelle, générateur, etc.
  • Détérioration et défauts des circuits électroniques à l'intérieur de la nacelle et par conséquent, dans les systèmes de commande.

La corrosion inhérente à l'assemblage au large des côtes est particulièrement critique, car les réductions de la durée de vie utile des structures causées par les milieux salins peuvent être drastiques. La durée de vie moyenne estimée de 20 ans peut diminuer de 5 ans (un quart) si les niveaux d'humidité ne sont pas régulés à l'intérieur des tours et des nacelles.

Besoin d'un renseignement ?

Contactez-nous

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation. Cliquez ici pour en savoir plus

Menu