La qualité de l’air et les enjeux sanitaires dans les stations d’épuration

La nature même de l'industrie du traitement de l'eau est le fait d’avoir une humidité élevée dans l'environnement qui a un impact direct sur les infrastructures des usines, causant des problèmes dans les équipements mécaniques et électroniques.

Les effets de l'humidité sont le plus souvent ressentis dans les domaines suivants:

Structure métalliques : oxydation

Le processus d'oxydation des matériaux métalliques accélère de façon exponentielle lorsque l'humidité relative dans l'environnement dépasse 50%: les conduites, les vannes, les pompes, les réservoirs et les surfaces métalliques s'oxydent en général plus rapidement. Leur durée de vie utile et leurs indices de qualité sont réduits.


Structure métalliques : condensation

En plus du procédé d'oxydation dérivé de niveaux élevés d'humidité dans l'environnement, il y a l'oxydation supplémentaire qui se produit en raison de la condensation dans les stations de traitement de l'eau.

L'humidité à l'intérieur des sites peut se condenser sur toute surface avec une température de point de rosée inférieure à la température de l'air, ce qui est normal sur les surfaces métalliques extérieures des tuyaux et des réservoirs.


Equipements électriques et électroniques : dommages

Les dispositifs électriques et électroniques dans les usines de traitement d'eau jouent un rôle essentiel dans le suivi et le contrôle des processus impliqués.

Ces processus peuvent être affectés par des défauts et la détérioration résultant de niveaux élevés d'humidité dans les circuits électroniques, ce qui est préjudiciable au bon fonctionnement des usines.


Solution : source de l’humidité et leur traitement

Les principales sources d'humidité dans ce type d'installation sont les suivantes:

  • Infiltrations.
  • Ventilation..
  • L'ouverture des portes et des fenêtres.
  • Evaporation à partir de réservoirs à eau.

Une série de calculs peuvent être effectués pour évaluer l'impact de chacun d'entre eux afin de déterminer la quantité d'eau qui doit être éliminée pour maintenir un faible taux d'humidité et prévenir les dommages causés par l'humidité.


A titre d'exemple, des déshydrateurs d'air à rotor déshydratant modèle DFRB-045E ont été fournis au Bilbao Water Consortium. Plus précisément, ils ont été utilisés pour éviter que les problèmes décrits se produisent dans les chambres de pompage.


Dans les stations d’épuration, les problèmes d’humidité sont récurrents. Les procédés de traitement des eaux industrielles entraînent une forte hygrométrie, dont les répercussions sur les infrastructures industrielles peuvent être importantes. 

La circulation des eaux usées dans une station d’épuration génère un phénomène de condensation sur les tuyaux. 

La cause : une différence de température entre l’eau qui est acheminée et l’air ambiant. 

Conséquence : le phénomène de condensation provoque la corrosion des métaux, de la tuyauterie et peut même causer des dommages techniques sur les installations électroniques. 

New’R propose des systèmes de déshumidification pour les stations d’épuration qui permettent d’éliminer l’excès d’humidité présent dans l’air afin de garantir un fonctionnement optimal dans les différentes étapes de traitement des eaux. 
Les déshumidificateurs d’air FISAIR réduisent le taux d’humidité de l’air en l’asséchant afin de réguler la température intérieure. Un tel dispositif améliore les conditions thermiques au sein de la station d’épuration, quelle que soit la saison tout en améliorant le confort du personnel. 

Quelles sont les conséquences de l’humidité dans les stations d’épuration ? 

Oxydation des structures métalliques 

Le processus d'oxydation des métaux accélère de manière exponentielle lorsque l'humidité relative de l’air (hygrométrie) est supérieure à 50%. Conséquence : les conduites, les vannes, les pompes, les réservoirs et les surfaces métalliques s'oxydent plus vite, leur indice de qualité baisse et leur durée de vie diminue. 

 

Condensation sur les structures en métal 

Le processus d'oxydation sur les structures en métal est accéléré. D’où la nécessité de trouver des solutions efficaces de déshumidification des stations d’épuration afin de contrôler l’hygrométrie à l’intérieur des sites. Afin de protéger les surfaces métalliques des tuyaux et les réservoirs, il est indispensable de maintenir une température du point de rosée inférieure à la température de l’air. 

 

Dégradation des équipements électriques et électroniques 

Les installations électriques et électroniques dans les stations d’épuration jouent un rôle essentiel : elles permettent de superviser et de contrôler les opérations d’assainissement des eaux… 
Une humidité trop élevée provoque des dégâts matériels : l’humidité se propage dans les circuits électroniques, perturbant le fonctionnement des stations d’épuration (intervention technique). 

Les principales sources d’humidité dans une station d’épuration : infiltrations, ventilation, ouverture fréquente des portes et des fenêtres, évaporation des réservoirs d’eau. 

 

Quelles techniques de déshumidification au sein d’une station d’épuration ? 

Dans un premier temps, pour évaluer l’impact de l’humidité et de la condensation, une série de calculs peuvent être effectués. Ils vont permettre de déterminer la quantité d’eau qui doit être éliminée afin de réguler l’hygrométrie. 
Exemple : des déshydrateurs d'air à rotor modèle DFRB-045E ont été fournis au Bilbao Water Consortium (problèmes d’humidité dans les chambres de pompage). 

Les avantages de la déshumidification de l’air dans les stations d’épuration :

  • Protection des installations électroniques ;
  • Protection des surfaces métalliques contre la corrosion ; 
  • Réduction des coûts énergétiques ; 
  • Optimisation de la sécurité des approvisionnements en eaux ; 
  • Adaptabilité des équipements New’R aux installations existantes. 

Les déshumidificateurs d’air FISAIR sont dotés d’une roue déshydratante en gel de silice destinée à retenir l’humidité présente dans l’air. En traversant la roue, ce flux d’air humide est transformé en air sec avant d’être éliminé vers l’extérieur. Le flux d’air destiné à sécher la roue est appelé air de régénération : cet air traverse la roue dans la direction inverse de l’air à traiter et quitte la roue sous forme d’air humide. Grâce à leur technologie de pointe, les déshumidificateurs d’air sont capables d’éliminer l’humidité de l’air même à très basse température. 

FINANCEMENT LONGUE DURÉE, LOCATION LONGUE DURÉE OU LOCATION AVEC OPTION D’ACHAT, NEW’R PROPOSE PLUSIEURS SOLUTIONS POUR FINANCER VOTRE PROJET. 

VOUS SOUHAITEZ TESTER NOS ÉQUIPEMENTS SUR SITE AVANT D’INVESTIR ? NEW’R VOUS OFFRE LA POSSIBILITÉ DE TESTER L’EFFICACITÉ DE NOS SOLUTIONS DE TRAITEMENT DE L’AIR AVANT DE PRENDRE UNE DÉCISION.