Les avantages de la construction sèche

S’opposant à la filière classique dite « humide », la construction sèche s’impose de plus en plus car elle favorise des gains en termes d’énergie, de délais et de coûts. Les matériaux nécessaires à la construction étant pré-fabriqués en usine, la phase de déshumidification de bâtiment industriel ne devient plus nécessaire.

Les gains de la filière sèche

Très employée pour la conception de bâtiments industriels et agricoles, la construction sèche est une méthode qui allie confort, respect de l’environnement et économies. Dans la mesure où la filière sèche ne nécessite pas d’eau, les temps de séchage disparaissent ce qui permet de diminuer la durée d’un chantier et donc de minimiser les coûts.

Ce gain est permis grâce à la fabrication préalable en usine des éco-matériaux. Le chantier ne dépend alors plus des conditions météorologiques puisque les éléments sont prêts à être regroupés. L’assemblage est souvent rapide car il ne nécessite qu’une faible utilisation des machines.

Utilisation de matériaux biosourcés

La filière sèche se distingue également par le choix des matériaux. La plupart d’entre eux sont en effet respectueux de l’environnement et bénéficient de critères de qualité reconnus. Le bois peut être utilisé pour ce type de construction car il associe performances thermiques et acoustiques. Au niveau de l’impact sur l’environnement, on constate de gros écarts entre le bois et le béton. Pour comparaison, l’énergie grise du béton est de 500 kWh/m³ alors que celle du bois d’œuvre est de 180 kWh/m³…

Autre matériau utilisé pour la construction sèche : l’acier. Principalement exploité pour les ossatures métalliques, l’acier offre une grande liberté architecturale. Bien que la production soit assez coûteuse en énergie, de nombreux efforts ont été réalisés sur ce point ces dernières années.

Les plaques de plâtre sont également très utilisées dans la construction sèche. Prêtes à poser, elles sont généralement dédiées aux cloisons distributives et séparatives.

Enfin, atout non négligeable, la construction sèche favorise un chantier propre et ne génère qu’une très faible quantité de déchets. Elle n’induit, en outre, ni poussière, ni nuisances sonores, ce qui s’avère très appréciable pour les habitations environnantes.

Pour en savoir plus:
Protéger un chantier des intempéries